Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Accès facile à des terres sécurisées dans l'Atlantique : le plaidoyer des Femmes Leaders Communautaires de Kpomassè

Publié le par Benn MICHODIGNI

Photo de famille à l'issue du plaidoyer

Les Femmes Leaders Communautaires (FLC) de la commune de Kpomassè ont fait un plaidoyer, mercredi 23 novembre 2022, auprès des autorités communales pour la jouissance effective des terres non mises en valeur. Cette activité s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet VLF (Voix et Leadership des Femmes) mis en œuvre par OXFAM avec l'appui financier du Gouvernement du Canada, agissant par l'entremise de Affaires Mondiales Canada.

 

La section béninoise du Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes de l’espace Cedeao (Repsfeco-Bénin) œuvre pour l'accès facile à des terres sécurisées par les Femmes Leaders Communautaires de Kpomassè. C'est du moins ce que l'on peut dire de ce plaidoyer qui fait suite à l'atelier de renforcement de capacités organisé à leur intention par le réseau sur les techniques de plaidoyer et bien d'autres thématiques.

 

Dans leur plaidoyer, les signataires ont déploré l'accès difficile des femmes de Kpomassè à la terre. "Les femmes de notre commune ont un accès difficile à la terre. Non seulement, nous n'avons pas les moyens d'acheter des terres, mais nos parents, frères ne nous permettent pas de bénéficier de l'héritage des terres. Pour nos activités champêtres, nous sommes obligées de louer des terres auprès des propriétaires terriens. Parfois, c'est sans prévenir qu'on nous arrache ces terres et nous perdons parfois nos récoltes.", ont-elles déploré.

 

Cependant, plusieurs articles aussi bien du code des personnes et de la famille (CPF) et du code foncier et domanial (CFD) en République offrent des opportunités d'accès à la terre. Elles ont mis l'accent surtout l'article 619 du CPF et les articles 354 et 365 à 373 du CFD.

 

Ainsi, elles sollicitent auprès des autorités communales de Kpomassè, la jouissance des terres non mises en valeur appartenant à des citoyens, de même que celles appartenant à la commune et qui ne sont pas encore exploitées. "Les femmes de votre commune comptent sur vous pour avoir accès à des terres sécurisées, gage de leur autonomisation économique et leur participation effective au développement de leur commune", ont-elles conclu.

 

Le maire, étant empêché, elles ont été reçues par le deuxième adjoint au maire, Alphonse Codo. Il a félicité les initiatrices et les a encouragées à poursuivre cette noble mission, celle de défendre les droits des femmes. Tout en promettant qu'il rendra compte fidèlement à qui de droit, il a rassuré ses interlocutrices qu'une suite favorable sera donnée à leur plaidoyer pour le bonheur des femmes de Kpomassè. "Votre plaidoyer ne sera pas du tout négligé. Nous sommes disponibles à vous accompagner pour l'aboutissement heureux de ce projet", a-t-il insisté, sous les ovations bien nourries des FLC présentes à l'occasion.

 

Somme toute, les femmes leaders communautaires de Kpomassè peuvent désormais compter sur l'entière disponibilité et l'engagement des autorités communales pour leur accès facile à des terres sécurisées.

Commenter cet article