Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Causeries-débats autour des points d'eau à Dogbo : l'ONG "Les Élites" renforce les capacités des populations de Dévé, Lokogohoué et Madjrè sur le mécanisme de gestion des plaintes

Publié le par Benn MICHODIGNI

Photo de famille

L'ONG "Les Élites", membre du Réseau Paix et Sécurité pour les Femmes de l'espace CEDEAO (REPSFECO Bénin), bénéficiaire du financement en cascade de ce Réseau sur le projet FoSIR II/Redevabilité a organisé, vendredi 24 juin 2022, des causeries-débats sur la redevabilité dans le secteur de l'eau et assainissement, autour des points d'eau de l'arrondissement de Dévé, commune de Dogbo.

Financée par la DDC/Coopération Suisse, cette activité a réuni les membres des trois cellules de gestion et de suivi des plaintes (CGSP) des arrondissements de Dévé, Madjrè et Lokogohoué, les chefs villages, les membres des associations des femmes, jeunes et personnes handicapées ainsi que les membres des cellules de participation citoyenne de Dogbo. C'est l'une des activités de la phase II du programme de redevabilité mise en œuvre par GFA Consulting Group, qui fait suite à l'atelier de renforcement de capacités organisé par l'ONG "Les Élites" au profit des acteurs intervenant dans le secteur eau et assainissement dans la commune.

Elle s'inscrit dans le cadre de son projet "Appui à une citoyenneté active et participative des femmes et des jeunes pour une meilleure redevabilité dans le secteur de l’eau et de l’assainissement à Dogbo". Ce projet qui prend en compte les arrondissements de Madjrè, Devé, et Lokogohoué dans la commune de Dogbo, est une composante du vaste projet « Contribution à une citoyenneté active et participative des femmes et des jeunes pour une meilleure redevabilité dans le secteur de l’eau et de l’assainissement à Dogbo, Houéyogbé et Ouèssè » mis en œuvre par Repsfeco-Bénin face au désintéressement des populations à la gestion de la chose publique et le manque de notions sur la redevabilité et la reddition de comptes.

 

Dans son mot de bienvenue, le Président de l'ONG "Les Élites", Ambroise Padonou a d'abord présenté brièvement les objectifs du projet, avant de remercier les partenaires techniques et financiers. Il a aussi exhorté les autorités locales et communales à avoir une bonne collaboration avec les cellules de gestion des plaintes des arrondissements de Dévé, Madjrè et Lokogohoué.

Présent à cette rencontre, le  Chef d'Arrondissement de Dévé, M. Yao Djaoga a remercié l'ONG Les Élites et ses partenaires pour l'initiative. Il s'est réjoui particulièrement du choix porté sur son arrondissement pour abriter cette séance de causeries-débats. Il n'a pas manqué de rassurer de l'entière collaboration des autorités locales et communales avec les Cellules de gestion et de suivi des plaintes pour la pérennisation du projet.

Cette phase protocolaire est suivie d'une communication sur le rôle et les responsabilités des services décentralisés et déconcentrés dans la gestion du service public de l’eau et de l’assainissement, la gestion des plaintes et les interpellations. A cette occasion, l'ONG "Les Élites" a recueilli auprès des participants les plaintes relatives à la qualité du service de l’eau à l’aide de fiches de collecte.

A l'issue de cette séance, ceux-ci ont pris l'engagement de faire la veille citoyenne dans le secteur de l’eau et de l’assainissement dans leur localité.

 

Commenter cet article