Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Législatives 2019: Ulrich Gbaguidi fait la place aux jeunes. 

Publié par Gilbert DAGAN

Week-end  marathon pour  Ulrich  Gbaguidi.  Après une semaine de travail bien fourni à Cotonou, le président de Jeunesse et République n’a pas cédé aux avances de la fatigue. Il a plutôt  accepté concéder  son calendrier de repos à la jeunesse de sa commune. Fils d’ancien député ( Alphonse Gbaguidi), il s'est très tôt familiarisé au monde du  militantisme associatif et politique. Fort de son jeune et alléchant profil,  Ulrich Gbaguidi  entend mettre son expérience au service du développement personnel de la jeunesse savaloise. Très tôt ce samedi, il s’est joint aux jeunes de la dynamique Priorité Savalou pour  la  journée mensuelle de salubrité. Cette activité citoyenne, Ulrich la trouva inédite. Il s’en voudra de ne pas marquer sa présence à cette activité, signe de son intégrale  adhésion à ce programme jeune pensé et entretenu par Gbaguidi Ganfon Alexandre et des jeunes de la commune de  Savalou. Il répondit ensuite à l’appel du Cadre de  Concertation des  Jeunes de Collines  (Ccjc) qui tenait à Savalou sa première Assemblée Générale. Au pupitre, Ulrich Gbaguidi imprime une singularité  à son message. Face à ses ainés, le président de Jeunesse et République a trouvé  l’occasion  pour dire  ses quatre vérités. Pas de langue de bois. Il peint  d'abord, avec une «éloquence pitoyable»  la condition misérable  et l’exploitation dont les jeunes sont le dindon de la farce en  politique, sort ensuite le tableau de chômage des jeunes et chute  sur le positionnement de la jeunesse sur des listes électorales. « Les jeunes veulent être mieux positionnés sur  les listes électorales » défend t-il.  Il fût ovationné par ses pairs qui contournent  toujours ces sujets en présence des aînés. Ulrich Gbaguidi a percé l’abcès et attend l’effet de son message. Loin de créer une guerre de génération, le président de JR veut soustraire les jeunes d’un militantisme sans rançon. « La jeunesse doit tirer profit de son engagement politique » pense-t-il. Ce message, Ulrich Gbaguidi est allé porter également  aux jeunes de l’arrondissement de ouèsse. Réunis en un mouvement de développement de leur localité, Ceux-ci avaient déjà exprimé l’engouement de travailler avec le parti  Jeunesse et  République  pour les prochaines législatives. Ulrich Gbaguidi, président du parti,   ne cache d’ailleurs  pas son ambition de siéger au parlement mais il pense d’abord à l’autonomisation  et l’épanouissement de la jeunesse. Il a discuté avec eux sur  l’avenir de la jeunesse en politique. La question de l'entrepreneuriat et de l’engagement de la jeunesse  en politique ont meublé les échanges. Avant toutes ces rencontres, le président de Jeunesse et République s’est acquitté d’abord de son devoir civique. Il s’est fait enrôler  à l’opération du Recensement Administratif Avocation d’Identification de la population (Ravip).